Une semaine intense au Salon de l'Agriculture !

A l'Assemblée Une semaine intense au Salon de l'Agriculture

Cette semaine se tenait à Paris le traditionnel Salon International de l'Agriculture. Rencontre avec les acteurs engagés dans l'agroécologie.

Pendant 9 jours, le Salon International de l’Agriculture était le lieu privilégié de rencontres et d’échanges des filières du monde agricole avec le grand public. La France possède, selon le classement de The Economist, l'alimentation la plus durable du monde pour la 3ème année consécutive. C'est ce qu'ont souhaité rappeler le Premier Ministre, Edouard Philippe, et le Ministre de l'agriculture et de l'alimentation, Didier Guillaume, que j'ai accompagnés à la rencontre de nos producteurs.

J'ai pu échanger avec de nombreux acteurs de terrain sur les sujets suivants :

  • méthanisation avec Philippe Collin du GAEC de la Grivée à Colombey-les-Choiseul, qui produit du biogaz pour alimenter localement une flotte de véhicules (tracteurs, transports scolaires, collectivités...) en recyclant des déchets verts, alimentaires et sous-produits agricoles.

Economie circulaire et production de biogaz

  • juste rémunération des éleveurs laitiers avec André Bonnard de "Né d'une seule ferme", yaourterie pour des yaourts faits à la ferme, dont nous aurons bientôt la primeur en Haute Marne en supermarchés.

  • filière porc avec l'Interprofession Nationale Porcine qui innove pour le bien-être animal.

  • agroécologie aux côtés de la ministre de la Transition écologique et solidaire, avec l'Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), acteur majeur de la recherche et de l'innovation pour la transition agrécologique.

  • lutte contre la déforestation en Amazonie, en Indonésie, au Congo, et développement de l'agroécologie dans les départements d'outre-mer avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l'Agence française de développement (AFD).

  • enjeux de la forêts et sylviculture avec Fransylva, le syndicat des propriétaires forestiers privés sur le grand pôle forêt du salon. Nous avons pu échanger sur la création du Parc national de Forêts, le changement climatique et l'état sanitaire de la forêt, l'équilibre sylvo-cynégétique ou encore le stockage de carbone par les forêts.

  • politique sanitaire avec les Groupements de défense sanitaire, acteurs essentiels des politiques sanitaires publiques et collectives, de prévention, surveillance et recherche et de médiation entre administration, vétérinaires et éleveurs.
  • nouveaux modèles d'exploitations agricoles avec les Chambres d’agriculture,  pleinement engagées auprès des agriculteurs pour des exploitations aux modèles solides jusque dans les transmissions et dans la transition.

  • préservation de la biodiversité avec une visite sur le stand de l'Office français de la biodiversité, issu de la fusion de l'Agence française de la biodiversité et de l'Office nationale de la chasse et de la faune sauvage.

J'étais également présente à l'inauguration du stand de la Haute-Marne, en présence des élus du département et bien sûr de nombreux producteurs invités à faire connaître leurs savoir-faire et produits.

Je retiens de ces échanges que :

  • l'agroécologie est une des voies pour répondre aux enjeux de biodiversité, climat, stockage de carbone, régénération et santé des sols, des plantes et des écosystèmes ;
  • des solutions existent pour un modèle agricole durable : les acteurs de la transition agro-écologique sont pleinement engagés dans la recherche et l'expérimentation d'alternatives, l'information et la sensibilisation auprès du grand public ;
  • nous pouvons relever le défi d'assurer la sécurité alimentaire dans tous les territoires grâce à un modèle durable, créateur d'emplois, innovant et respectueux des êtres vivants/biodiversité ;
  • que la France dispose d'une expertise et de professionnels de la recherche agronomique au service des transitions, qui accompagnent les pouvoirs publics dans leurs prises de décisions.

Crédits photos : Manuel Bouquet / Terra ; collections privées