07/03/18 Réunion constitutive du groupe d’études sur les parcs

A l'Assemblée Réunion constitutive du groupe d’études sur les parcs

Après avoir été élue Présidente du groupe d’études sur les parcs nationaux et les parcs naturels régionaux à l’Assemblée nationale, j’ai organisé notre première réunion le 7 mars.

Il s’agissait de constituer le bureau du groupe d’études (élection des vice-présidents et secrétaires), et d’envisager ensemble nos premières pistes de réflexion.

Un questionnaire a été envoyé à la suite de cette réunion afin de mieux cerner les préoccupations des 61 membres du groupe d’études.

Elue d’une circonscription où se dessine le futur parc national des forêts, premier du genre, je suis heureuse de présider ce groupe de réflexion.

Parcs nationaux et parcs naturels régionaux sont des territoires où s’inventent une nouvelle relation entre l’Homme et la nature, autour d’une identité forte et d’une image de qualité. 

On ne peut plus se contenter de protéger des espaces isolés et sanctuarisés, entourés d’espaces sans nature. Le XXIe siècle doit permettre un développement soucieux de la biodiversité ordinaire. L’enjeu est de construire une ruralité innovante, ancrée dans son histoire, mais prête à relever les défis de notre temps. Les parcs sont de véritables laboratoires à ciel ouvert où des initiatives de développement peuvent être expérimentées, puis diffusées ailleurs.

A l’heure d’une transition nécessaire, dans un contexte de changement permanent et d’incertitudes (climatiques, économiques, sociales, technologiques…), les parcs peuvent inspirer une nouvelle façon de penser les projets de territoire : non plus selon une planification d’étapes successives à franchir, mais selon un pilotage stratégique, une résilience qui s’appuie sur une finalité, une vision et quelques éléments identitaires forts.

Les parcs sont parmi les derniers organismes à proposer une ingénierie de proximité au service des acteurs locaux. Ce sont des symboles de territoires apprenants, capables de s’adapter en continu à un contexte en évolution tout en conservant leur identité.

Au sein de ce groupe d’études, j’espère vivement que nos échanges seront riches et je m’attacherai à entretenir une dynamique afin de mutualiser les expériences acquises et mieux faire connaître ce qui se joue dans nos territoires.